Sommaire

Préambule

1. Origine du nom et du logo

Kubernetes est un mot d’origine grec (κυβερνήτης) qui signifie timonier (ou pilote). En navigation, c’est la personne qui est en charge de tenir la barre du gouvernail. Kubernetes

Chez Google, le nom interne de ce projet était Project Seven, en référence à un personnage de l’univers Star Trek (Seven of Nine ou de son vrai nom Annika Hansen). Les sept rayons du logo en forme de barre de gouvernail sont un clin d’œil à cet ancien nom. Project Seven Star Trek Seven of Nine Annika Hansen

2. Pourquoi utiliser Kubernetes ?

La sortie de Docker ces dernières années a constitué une rupture importante dans la manière de gérer les applications au sein d’un système d’information. Il devenait ainsi possible de réaliser des opérations auparavant compliquées de façon plus rapide et simple, comme par exemple :

  • démarrer des environnements de tests à la demande,

  • s’affranchir des problèmes de dépendances de librairies,

  • uniformiser les livrables de tous les environnements,

  • isoler de manière très poussée les ressources sur un même serveur.

Comme tout nouvel outil, certaines questions n’avaient pas forcément de solution simple et introduisaient de nouveaux problèmes. Parmi ces problèmes, on retrouve les points suivants :

  • persistance des données, ...