Introduction

Dans les chapitres précédents nous avons vu comment se connecter à des données puis comment les transformer. Dans la fenêtre de Power Query nous visualisons un extrait des données résultant du script de notre requête. Ensuite, pour les analyser, nous les importons dans le classeur. Il existe deux possibilités de charger ces données :

  • dans un tableau Excel ;

  • dans une connexion.

De plus nous pouvons les charger, ou pas, dans le modèle de données. Un modèle de données est une méthode permettant d’intégrer les données de plusieurs tables et de créer une source de données relationnelles au sein du classeur Excel. Depuis Excel 2013, les modèles de données sont utilisés de façon transparente. En effet un modèle de données implicite est créé dès que vous importez plus d’une table dans le classeur. Avec les outils Power Query et Power Pivot vous créez un modèle de données explicit. Dans la version 2010, seul Power Pivot peut créer un modèle de données, en effet Power Pivot n’est dans cette version qu’un complément d’Excel.

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_SOBMPQ.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Faire référence à une autre requête
Suivant
Charger dans un tableau d'Excel