Utilisation des layout Layout

Notre premier essai WPF (Demo01) contient deux boutons ayant des tailles et des positions X Y fixes dans la boîte de dialogue. Si la taille de la fenêtre parent est modifiée soit volontairement par l’utilisateur, soit parce que l’application s’exécute sur un dispositif à écran réduit, aucune adaptation dynamique ne sera réalisée.

WPF offre plus de flexibilité avec une réorganisation automatique basée sur l’utilisation de containers d’agencement (les fameux contrôles de type layout). Les boutons, cases à cocher, boîtes à listes et autres boîtes à texte n’auront plus de tailles et de positions définies "en dur" dans le code XAML. La surface écran de la classe Window sera occupée par le contrôle layout principal, très souvent de type Grid, qui va la scinder en cellules. Ces cellules seront ensuite utilisées pour recevoir soit des contrôles "classiques", soit des contrôles de type container. Le dimensionnement des cellules dans le layout ne se définira pas en coordonnées absolues mais par répartition des surfaces de façon équitable ou proportionnelle.

Voyons tout cela en créant une boîte de dialogue à agencement dynamique basé sur l’utilisation d’un Grid.

Voici le code XAML proposé :

<Window...
couv_RI4CAPOO.png

Découvrez 

le livre :

Aussi inclus dans nos :

Précédent
Utilisation basique de WPF
Suivant
Récupération des informations SANS le binding