Checklist

Bien que l’exercice soit difficile, il nous paraissait intéressant de regrouper ci-dessous tous les "grands classiques" de cas de mauvaise programmation en .NET du point de vue de la performance :

  • En tout premier, la non-maîtrise du contenu des boucles par le développeur. Chaque problème de performance en soi est toujours discutable, mais lorsqu’une fonction lente est appelée en boucle un grand nombre de fois, il n’y a pas de question à se poser : il faut ou bien diminuer son temps d’exécution ou son nombre d’appels. L’exemple typique est le service web appelé en boucle, au lieu de passer par un service web unique réalisant les opérations en un seul appel.

  • En corollaire de ceci, l’absence de mise en cache et le recalcul systématique de valeurs qui n’évoluent pas, que ce soit dans une boucle ou lors de plusieurs appels distincts, sont une source de lenteur très souvent constatée. La prudence est cependant de mise lors de l’utilisation d’un cache, comme cela a été dit maintes fois au cours de cet ouvrage, car la principale problématique qui se pose alors est la « fraîcheur » des données et leur invalidation.

  • Le chargement total de données plutôt que leur parcours en mode "streamé" est souvent beaucoup plus simple en termes de code, mais cela se paie presque toujours par des performances moins bonnes. En particulier...

couv_EI2ECR.png

Découvrez 

le livre :

Aussi inclus dans nos :

Précédent
Tout peut poser problème
Suivant
Les causes des erreurs