Sommaire

Structures de contrôle

Les structures de contrôle permettent d’exécuter une ou plusieurs commandes suivant le résultat d’une expression.

L’expression fournie comme condition de la structure peut être n’importe quelle commande ; c’est le code retour de cette commande qui est déterminant. On utilise principalement les commandes test ou let comme conditions.

Seules les instructions if, for et while sont présentées ici.

1. L’instruction if

L’instruction if exécute une série de commandes si la condition indiquée est vraie.

La syntaxe générale est :

if condition 
then 
      série de commandes si condition vraie 
else 
      série de commandes si condition fausse 
fi

Chaque mot-clé de la structure (if, then, else et fi) doit se trouver sur une ligne distincte mais la clause else n’est pas obligatoire.

Voici un exemple d’utilisation :

[nicolas]$ cat prog.sh 
#!/bin/bash 
if [ "$1" = "glop" ] 
then 
        echo "c’est bien" 
else 
        echo "c’est pas bien" 
fi 
[nicolas]$ ./prog.sh glop 
c’est bien 
[nicolas]$ ./prog.sh pasglop 
c’est pas bien

2. L’instruction for

La boucle for exécute la même série de commandes autant de fois qu’il y a de valeurs dans une liste donnée ; à chaque itération, une variable contient la valeur considérée dans ...