Introduction Attribut Annotation RTTI

Dans ce chapitre vont être utilisées conjointement deux fonctionnalités de Delphi : les attributs et le mécanisme de réflexion RTTI. Le cas d’application de l’utilisation de ces notions est d’améliorer l’accès aux données de l’application d’achats d’objets du chapitre précédent en mettant au point un moteur d’accés aux données plus générique. Par plus générique on entend minimiser la construction de requêtes SQL spécifiques ne s’appliquant qu’à tel ou tel modèle de données. Le but est d’obtenir une approche "plus objet" de la manipulation de la base de données comme peuvent le proposer certains ORM très connus comme Hibernate pour Java ou Entity Framework en .NET. ORM signifie Object Relationel Mapping et son principe est de construire une correspondance (Mapping) entre un schéma de base de données et un modèle de données. L’ORM fournit son propre moteur de génération de requête SQL qui permet (en théorie) au développeur de ne presque plus écrire de requête SQL lui-même. Ceci induit un gain de temps de développement non négligeable mais il faut surveiller où le curseur est positionné entre le "tout automatique" et le "tout manuel".

Toutes ces notions seront parcourues...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RIDELPH.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Conclusion
Suivant
Principe du mapping propriété/colonne