Gestion des fichiers de journalisation Fichier de journalisation:gestion

1. Rappel sur les fichiers de journalisation

Les fichiers de journalisation (redo log) enregistrent toutes les modifications apportées à la base de données. Ils sont organisés en groupes écrits de manière circulaire ; les informations sauvegardées sont donc, par défaut, périodiquement écrasées.

Les fichiers de journalisation sont utilisés pour la restauration de l’instance après un arrêt anormal et pour la restauration de média si un fichier de données est perdu ou endommagé ; dans ce cas, ils sont appliqués à une sauvegarde de fichier de données pour rejouer toutes les modifications survenues entre la sauvegarde et l’incident ayant endommagé le fichier.

Les fichiers de journalisation sont organisés en groupes (au minimum deux) composés d’un ou de plusieurs membres (minimum un) ; ils sont créés lors de la définition de la base (chapitre Création d’une nouvelle base de données). À l’intérieur d’un groupe, les membres sont écrits simultanément en miroir par l’instance Oracle (processus LGWR) et contiennent la même information. Tous les membres d’un groupe ont la même taille définie lors de la création du groupe ; un fichier de journalisation contient donc une quantité maximale...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RI19CORAA.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Gestion des fichiers de contrôle
Suivant
Vue d'ensemble et directives