Sommaire

Écrire les user stories : langage Gherkin

Le Product Owner est la personne la plus à même d’écrire ces spécifications, mais il est bien sûr toujours recommandé qu’il se fasse aider par tous les intervenants du projet (utilisateurs finaux inclus). La rédaction des user stories est un moment où l’équipe s’approprie les contours du projet et où elle commence à décrire les fonctionnalités et les comportements attendus.

Pour les fonctionnalités très complexes, il est possible de les coupler à des spécifications plus détaillées qui ne pourraient pas être complètement décrites ou comprises avec la syntaxe Gherkin. Il faudra alors faire certains renvois vers une description plus exhaustive qui servirait de complément aux user stories.

Le langage Gherkin est un langage de spécification dédié à cette approche. Il est composé d’un DSL (Domain Specific Language) très simple. Il permet d’écrire des comportements sous la forme d’un trio Given-When-Then.

Les user stories s’adaptent très bien aux projets qui interagissent avec des utilisateurs finaux. Pour des projets très spécifiques, il faudra probablement effectuer quelques aménagements avec d’autres approches. Cela sort du cadre de notre présentation.

  • Given : permet de décrire les préconditions avant la formation d’un ...