Les réponses aux dilemmes : l’expérience de l’Agence publique territoires entreprenants Dilemme:réponses

Nous rapportons ci-après l’expérience de l’audit du SI de l’Agence publique territoires entreprenants (Apte). Ces éléments, extraits de notre rapport d’audit, constituent des exemples des réponses qui ont pu historiquement être apportées aux dilemmes. En l’absence d’une vision d’ensemble au moment des choix, nous constatons que, trop souvent, la non-décision et l’empirisme l’emportent.

Tout est dans tout ?

Le fonctionnement du service AMOA de la DSI a créé une culture du projet favorable à l’identification d’objectifs finis et réalisables (nous renvoyons ici à la méthode SMART : un projet, au sens d’un objectif à atteindre, doit être spécifique, mesurable, atteignable, réaliste, temporellement défini).

Par ailleurs, la demande des métiers se traduit, dans la grande majorité des cas, par des besoins circonscrits, limitant ainsi les effets d’interdépendance.

En conséquence, nous pouvons considérer que l’urbanisation générale du SI évite le piège du « tout est dans tout ». Le SI est découpé en briques, à un niveau proportionné à la diversité des missions portées par les services...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_DP2PILSI.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Les dilemmes auxquels doit répondre le SI manager
Suivant
Exemple appliqué : l’urbanisation fonctionnelle de la GRC et de l’e-administration de la ville d’Étaim-Lalampe