Sommaire

Les différents providers de base de données

Tout d’abord, avant d’utiliser un ORM, il est important de savoir quel type de base de données il supporte. Entity Framework Core étant tout jeune, il ne supporte que les bases SQL Server et SQLite pour l’instant (avril 2016). Il supporte également les bases dites in-memory, c’est-à-dire stockées en mémoire, mais ce genre de base de données est plutôt utilisé pour effectuer des tests. Le but du projet est de couvrir à terme un maximum de bases de données. Dans le cadre des providers de base de données, les namespaces importants sont : SQL Server SQLite

  • Microsoft.EntityFrameworkCore.SqlServer : ensemble de classes pour gérer l’accès à une base de données MySQL.

  • Microsoft.EntityFrameworkCore.SqlServer.Design : classes utilitaires pour SQL Server.

  • Microsoft.EntityFrameworkCore.Sqlite : ensemble de classes permettant de gérer une base SQLite.

  • Microsoft.EntityFrameworkCore.Sqlite.Designer : classes utilitaires pour SQLite.

  • Microsoft.EntityFrameworkCore.InMemory : ensemble de classes permettant de gérer une base en mémoire.

L’accès aux bases de données est devenu bien plus modulaire qu’avant, et permet ainsi d’embarquer, dans les applications web, uniquement ce dont le développeur a besoin. De plus, avec une architecture découplée, il sera bien plus facile par la suite d’ajouter de nouveaux providers ...