Fonctionnement du CLI CLI:fonctionnement

Maintenant que Docker est totalement fonctionnel sur votre machine, place à la pratique !

Le CLI (Command Line Interface) de Docker, disponible avec chacune de ses installations, permet de piloter le service à l’aide de lignes de commande, comme son nom l’indique. Il suffit de lancer un terminal pour interagir avec lui, grâce à la commande docker. Nous allons voir dans ce chapitre les commandes les plus communes et les plus utiles dans un processus de développement.

Une commande du CLI se décompose toujours de la même façon : docker [action] [arguments].

1. État de l’installation

Docker fournit une commande permettant d’obtenir des informations sur l’état de l’installation courante. Cette commande ressemble à celle exécutée pour tester si l’installation est fonctionnelle, exception faite que celle-ci donne deux types d’informations. Il s’agit de la commande version :

docker version 

En exécutant cette commande, on va avoir en retour :

  • Les informations sur le CLI (l’outil qu’on est en train d’étudier).

  • Les informations sur le serveur, à savoir, le service ou le démon (dépendant de votre système d’exploitation) qui tourne en tâche de fond et exécute le moteur de Docker.

Il est possible qu’il existe une différence de version entre ces deux outils sans que cela crée d’incompatibilités...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EIDOCDNET.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Installation sous Windows
Suivant
État du système