Sommaire

Domaines, zones et serveurs DNS

Pour bien comprendre comment une infrastructure DNS doit être mise en œuvre techniquement, il est important d’identifier les éléments qui la composent et la façon de les utiliser. Une fois ces points traités, tout devient clair !

1. Domaines DNS et zones DNS

Comme toutes les technologies, le système DNS introduit ses propres concepts assortis de sa propre terminologie. En effet, la nature et les différences qui peuvent exister entre les domaines DNS et les zones DNS doivent être bien assimilés. Ainsi, vous éviterez les pièges, erreurs de conception et problèmes de fonctionnement des résolutions au sein de votre espace DNS. Un domaine DNS est une partie de l’espace de noms au sens logique du terme, tandis qu’une zone est vraiment l’information stockée concernant tout ou partie de l’espace de noms. Dans le premier cas, il s’agit d’un élément de structuration logique, tandis que dans le deuxième cas, il s’agit d’un espace de stockage physique composé d’une partie de l’espace de noms. Par exemple, une société possède un domaine DNS appelé privnet.corporate.com. Pour mettre en œuvre ce domaine "logique", il nous faudra implémenter "physiquement" le domaine, via un fichier de base de données de zone, en anglais a database zone file.

p37.png

Domaines DNS et zones

La figure précédente ...