Sommaire

Tirer parti de la puissance de .NET

L’utilisation de .NET donne à PowerShell une ouverture sur des milliers de classes prêtes à l’emploi. Par conséquent, manipuler les objets .NET, c’est permettre une plus grande flexibilité mais également donner d’autres perspectives à nos scripts.

Afin d’illustrer ces propos, nous allons dans cette partie, expliquer étape par étape comment exploiter quelques classes à travers différentes situations, comme :

  • Le Wake-on-LAN (réveil en ligne) d’un ordinateur.

  • La compression de fichiers.

  • L’affichage de bulles d’informations contextuelles.

1. Wake-on-LAN

Le Wake-on-LAN (WOL) est un procédé qui permet d’allumer un poste éteint via l’envoi sur le réseau Ethernet, d’une suite d’octets un peu particulière appelée « paquet magique ».

Aujourd’hui, toutes les cartes mères le supportent, néanmoins il se peut que le Wake-on-LAN soit désactivé dans le BIOS de votre machine.

Le paquet magique permettant de déclencher le WOL est une suite de 102 octets dont les 6 premiers prennent la valeur hexadécimale FF, et les 96 suivants sont 16 fois la répétition de l’adresse MAC (Media Access Control) de la carte réseau de l’ordinateur distant. Pour créer ce paquet, nous utiliserons le tableau d’octets suivant :

PS > [byte[]]$Adresse_Mac = 0x00, 0x11, 0x43, ...