Structure d’un programmeStructure d’un programme

Comme vu dans le chapitre précédent, le langage utilisé avec Arduino est très proche du langage C ou C++. C’est notamment le cas pour la syntaxe et les types de variables. Cependant, ce langage présente quelques différences, principalement dans la structure d’un programme.

Un programme Arduino se décompose en deux parties principales : une première partie appelée setup, et une seconde appelée loop. Ces deux parties sont représentatives de la manière de fonctionner d’un microcontrôleur et sont appelées dans cet ordre. En effet, un microcontrôleur est destiné à exécuter les instructions contenues dans sa mémoire de manière cyclique et infinie. Avant de s’exécuter, le microcontrôleur a besoin d’une phase de « configuration » de son environnement, notamment pour paramétrer des broches d’entrées/sorties ou tout simplement pour fixer des variables globales. Cette phase correspond à la fonction setup.

La fonction setup se présente de la manière suivante : Structure d’un programme:setup Fonction:setup


void setup(){  
    [Instructions] ;  
}
 

Les instructions contenues dans cette fonction ne sont exécutées qu’une seule fois, et ce, lors de la mise sous tension de la carte.

Une réinitialisation de la carte est considérée...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RIARD.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Compilation
Suivant
Variables et constantes spécifiques