Sommaire

Un exemple : la transaction bancaire

Excusez par avance le manque d’originalité de l’exemple qui va suivre, mais le scénario de la transaction bancaire reste LE cas le plus souvent utilisé (et le plus parlant !) lorsque l’on évoque les transactions, surtout dans les bases de données relationnelles, il est vrai ! Nous allons commencer par créer une nouvelle base de données nommée mabanque. Sur notre cluster Atlas, nous allons pour cela cliquer sur le bouton Create Database avant de renseigner son nom ainsi que celui de la toute première collection que nous allons créer dedans, à savoir comptes :

images/07EP11.png
images/07EP12.png

Une fois cette première collection créée, nous en créons une seconde, nommée cette fois mouvements. Si la première contient quelques informations élémentaires sur les comptes bancaires de nos clients fictifs (un numéro, un solde), la seconde journalise l’ensemble des flux financiers qui ont eu lieu sur ceux-ci à une date donnée. Il nous suffit pour cela de cliquer sur l’icône portant le signe « + » à côté du nom de notre base de données :

images/07EP13.png

Nous avons maintenant une base de données et ses deux collections prêtes à l’emploi, alimentons la collection comptes en exécutant des insertions depuis la ligne de commande MongoDB :

MongoDB Enterprise Cluster0-shard-0:PRIMARY> use mabanque; 
switched ...