Les fonctions de portée Fonction:de portée

L’un des avantages du langage Kotlin, comme de nombreux langages de programmation modernes, est de proposer aux développeurs des fonctions qui facilitent la manipulation des éléments du langage, comme les variables, les attributs de classe, etc.

Dans ce chapitre, nous allons voir cinq fonctions très utiles que l’on appelle les fonctions de portée.

1. Qu’est-ce qu’une fonction de portée ?

Ces fonctions, que nous allons utiliser en combinaison avec les expressions lambda (voir le chapitre Les expressions lambda et les fonctions d’ordre supérieur), permettent de définir une portée (scope) dans laquelle il est possible de manipuler des objets sans avoir besoin de les nommer. Portée Scope

Dans ce chapitre, nous passerons en revue cinq fonctions de portée : let, with, run, apply et also.

Pour savoir comment les utiliser, il est important de comprendre ce qui les différencie des autres fonctions, à savoir la façon dont on fait référence en leur sein à l’objet que l’on souhaite manipuler et leur valeur de retour.

2. Manipuler un objet dans une fonction de portée

Les cinq fonctions de portée en question s’utilisent sur un objet. Pour manipuler l’objet sur lequel elles s’appliquent, on emploie l’un de ces deux mots-clés : it et this. it this

Nous verrons cependant que le mot-clé it peut être...

couv_RIKOT.png

Découvrez 

le livre :

Aussi inclus dans nos :

Précédent
Les expressions lambda et les fonctions d’ordre supérieur
Suivant
En résumé