Sommaire

Histoire de la gestion de version

1. Systèmes de gestion de versions locaux Système de gestion de versions:local

Les systèmes à stockage local sont des systèmes où tous les utilisateurs partagent le même système de fichiers. Le système conserve les fichiers d’origine puis toutes les modifications effectuées par la suite. De cette manière, il est possible de restaurer les fichiers à n’importe quelle date pendant laquelle a été utilisé le VCS. Les systèmes à stockage local sont arrivés en 1972 grâce à SCCS (Source Code Control System) développé par Marc Rochkind travaillant pour les laboratoires Bell.

En 1982, au cours d’un projet universitaire, Walter F. Tichy publie GNU RCS (Revision Control System). Il apportait aussi un gain de performance important comparé à SCCS grâce à une autre manière de stocker les fichiers. En effet, RCS stockait les dernières versions des fichiers et la différence avec l’ancien fichier, ce qui permettait d’avoir la dernière version des fichiers plus rapidement.

Ce type de solution ne permettait pas aux collaborateurs de travailler ensemble s’ils n’utilisaient pas le même système de fichiers. La collaboration n’était pas aisée et ne permettait aucune mobilité. Avec ces systèmes seuls les fichiers sont versionnés et ils possèdent chacun leur ...