Les différents domaines de l’impression 3D

1. Dans le monde industriel

Dans le milieu professionnel, on distingue trois domaines de fabrication additive : le prototypage rapide, le prototypage fonctionnel et la production industrielle. Prototypage

Est appellé prototypage rapide un procédé répondant à la fabrication de modèles conceptuels basiques. Ce type de prototype permet de valider les formes et les dimensions de l’objet en cours de développement. Dans ce cas précis, des imprimantes 3D de bureau sont employées pour la recherche et le développement sur un nouveau produit. Ces imprimantes utilisent les technologies par dépôt de filament ou la photopolymérisation de résine liquide.

Ensuite vient le prototypage fonctionnel, qui consiste à valider les fonctionnalités mécaniques de l’objet. Pour ce faire, des imprimantes 3D de bureau peuvent convenir pour tester des modèles en taille réelle ou des modèles réduits. Ce type de prototypage demande une plus grande précision. Ici, on préférera la photopolymérisation de résine liquide ou la technologie de frittage de poudre.

Enfin, le troisième domaine concerne la production industrielle. L’objectif ici est de produire un grand nombre de pièces avec une répétabilité élevée. Si l’objet est simple à produire, la stratégie adoptée consiste à...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_LF3DIMP.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Des technologies additives qui répondent à des besoins spécifiques
Suivant
Par quoi commencer ?