Sommaire

Serveur d’annuaire LDAP

LDAP

Quel que soit le système, Windows ou Linux, le système d’information de l’entreprise s’adapte et s’intégre au réseau informatique au travers d’une structure d’annuaire centralisé. Active Directory de Microsoft et, de façon plus naturelle Linux utilisent le service d’annuaire LDAP (Lightweight Directory Access Protocol).

1. Découverte et principes

Le projet LDAP s’articule autour d’un protocole d’accès pour la mise en place d’un annuaire électronique, de type base de données spécialisée. Sur le principe de l’Open Source, vous utiliserez sa variante OpenLDAP : http://www.openldap.org

Pour référence, les annuaires système existants sont :

  • Novell eDirectory Service

  • Microsoft Active Directory

  • SUN NIS et NIS+

a. Principe d’un annuaire électronique

Un annuaire permet de stocker des données, organisées en classes et présentées sous la forme d’une arborescence. Le très classique annuaire des pages jaunes (ou blanches) présentent les coordonnées d’entités économiques (entreprises, artisans, etc.), organisées d’abord par fonctions professionnelles, puis par ville et l’ensemble par département. Un annuaire électronique ajoute un contenu plus large (comptes d’utilisateurs, images, données abstraites, etc.) et une mise à jour dynamique, ...