Sommaire

Fibres optiques multimodales en silice

1. Rappel historique et ancêtres à gros cœur

a. Rappel historique des fibres multimodales en silice

Certes, les fibres optiques unimodales se sont taillées la part du lion dans le domaine des réseaux en fibres optiques (cf. chapitre Panorama des fibres optiques unimodales) et c’est par centaines de millions de kilomètres que se comptent leurs déploiements. Mais, il ne faudrait pas oublier que cette aventure a commencé avec les fibres optiques multimodales.

Les éléments clés historiques datent de la décennie 1960-1970 : d’abord, en 1960, avec la première démonstration d’un laser, ensuite, en 1966, avec l’émergence de l’idée qu’une fibre optique pourrait être un bon exemple d’utilisation de cet équipement. La difficulté, à ce moment-là, tenait aux pertes qui étaient de l’ordre de 1 000 dB/km et donc rédhibitoires.

Le basculement eut lieu en 1970 lorsque, d’une part, ces pertes ne furent plus que de 20 dB/km dans une région proche de 1 000 nanomètres et, d’autre part, que les lasers pouvaient fonctionner à des températures de bureaux. Ceci entraîna des recherches plus poussées pour développer les systèmes de communication par fibres optiques.

La première étape notable démarre vers 1975 avec un système opérant aux environs ...