Sommaire

La clarté des éléments du Backlog de produit Backlog de produit

La plupart des équipes Scrum utilisent le format des user stories pour décrire les éléments du Backlog de produit, et c’est une bonne pratique. Hélas, de nombreuses personnes imposent ce formalisme sans savoir pourquoi elles le font. Bien souvent, face à cette question leur réponse est invariablement : « parce que c’est écrit dans le guide Scrum ». Non seulement ce n’est pas écrit, mais le terme même user story n’y figure pas. Le guide Scrum stipule des « items », des éléments.

Ce que le guide Scrum recommande est que ces éléments soient clairs et compréhensibles, et il stipule, dans les rôles du Scrum Master auprès du Product Owner, qu’il doit « Aider l’équipe Scrum à comprendre le besoin des éléments clairs et concis du Backlog de produit. »

Le formalisme d’écriture imposé par les user stories garantit que les éléments restent concis, mais absolument pas qu’ils soient clairs. À tel point que Jeff Patton a mis en place une technique permettant de redonner de la clarté à un ensemble d’user stories qui, prises individuellement, faisaient perdre de vue la vision produit : « User Story Mapping » ou cartographie des récits utilisateurs.

La priorité ...