Vue d’ensemble

1. Définitions

Lorsque des modifications de données sont en cours, Oracle génère des informations d’annulation qui seront utilisées, si nécessaire, pour annuler les modifications. Ces informations d’annulation contiennent essentiellement la valeur précédente des données qui sont modifiées par la transaction ("image avant", "before image" en anglais) et l’identification des blocs concernés. Informations d’annulation

Les informations d’annulation sont stockées dans des segments d’annulation. Segment d’annulation

Elles sont principalement utilisées pour :

  • l’annulation de la transaction (ROLLBACK) ;

  • la lecture cohérente ;

  • certaines fonctionnalités de flashback ;

  • la récupération de la base de données (RECOVER).

Le segment d’annulation est une structure utilisée par Oracle pour stocker temporairement la version précédente des données en cours de modification dans une transaction. Si la transaction est validée (COMMIT), l’espace occupé est libéré ; si la transaction est annulée (ROLLBACK), la version précédente des données est remise à la place de la nouvelle.

Les segments d’annulation sont par ailleurs utilisés par Oracle pour le mécanisme de lecture cohérente. La notion de lecture cohérente correspond au fait...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RI19CORAA.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Problèmes courants et solutions
Suivant
Mise en œuvre de la gestion automatique