Les outils

1. Le multimètre Multimètre

images/03-15.png

Exemples de multimètres (celui de droite est auto-range)

Il devient rapidement indispensable à tout bricoleur. Il permet de tester la tension (voltmètre), l’intensité (ampèremètre) et la polarité (distinguer le plus et le moins) d’une alimentation inconnue. Il est aussi très utile pour identifier rapidement la valeur d’une résistance (ohmmètre), ou pour vérifier que l’un des fils n’est pas coupé (testeur). Tension

a. Choisir un multimètre

Il en existe à tous les tarifs. Les moins chers coûtent moins d’une dizaine d’euros alors que les plus chers peuvent atteindre plusieurs centaines. Pour un usage occasionnel, vous pouvez débuter avec un modèle à trente euros, mais évitez quand même de mesurer des tensions pouvant être dangereuses (supérieures à 50 V) avec ce type de multimètre.

Évitez cependant d’acheter le moins cher, ou préparez-vous à devoir rapidement rafistoler et/ou changer les fils, car ils sont souvent très fragiles et ne résistent pas très longtemps aux manipulations.

Si votre budget le permet, choisissez de préférence un modèle qui intègre l’auto-range (sélection automatique du calibre), plus confortable et plus facile à utiliser par un débutant.

b. Voltmètre Voltmètre

 Pour mesurer...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_LF2ARD.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Carte officielle, clones et contrefaçon ?
Suivant
Les composants électroniques