Sommaire

Ajout de domaines

La configuration décrite ci-dessus crée un serveur DNS qui sait répondre aux requêtes pour le "nom de domaine" localhost (et aux requêtes inversées pour l’adresse IP 127.0.0.1), et qui sait renvoyer les requêtes pour d’autres domaines et d’autres adresses IP à d’autres serveurs dans la hiérarchie DNS. Pour pouvoir traiter le DNS pour les domaines réservés example.com, example.edu et example.org, des fichiers zone doivent être créés pour ces noms de domaine ; puis named, l’exécutable du paquet BIND, doit savoir où trouver ces fichiers zone. DNS:fichier zone

Il n’existe pas de règles pour le nommage des fichiers zone, mais il est bien sûr recommandé d’employer des noms reconnaissables. Une des conventions utilisées pour le nommage est celle de nom-point-zone, par exemple example.com.zone. Certaines distributions ont opté pour l’extension de fichier .db, mais cela peut donner l’impression fausse qu’il s’agit d’une base de données qui exige un outil spécialisé pour la modifier ; les fichiers zone peuvent être ouverts et modifiés à l’aide d’un éditeur de texte ordinaire.

1. Fichier zone

Pour l’instant, voici le fichier zone du domaine example.com :

$ORIGIN example.com. 
$TTL 1d 
@        IN    SOA    ns.example.com. ...