Sommaire

Responsabilité

Vous êtes dans votre voiture à conduite autonome avec votre conjoint et vos deux enfants. Alors que votre véhicule est engagé à allure normale dans une rue à double sens relativement étroite, un piéton surgit pour traverser. En une fraction de seconde, l’intelligence artificielle, aux commandes de votre voiture est confrontée à trois choix :

  • Donner un coup de volant à gauche pour éviter le piéton, ce qui conduirait malheureusement à rentrer dans le camion qui vient face à vous.

  • Percuter le piéton au risque de le tuer ou de le blesser grièvement.

  • Donner un coup de volant à droite pour éviter le piéton, mais en rentrant de plein fouet dans le feu tricolore qui se dresse sur le trottoir.

Il lui est en effet impossible de s’arrêter à temps, l’espace entre le piéton et le véhicule est trop court compte tenu de la vitesse de ce dernier. Que choisir, sachant que dans tous les cas, il risque d’y avoir un ou plusieurs blessés ? Une fois le choix effectué et l’accident survenu, qui sera tenu pour responsable ? Le propriétaire de la voiture, son concepteur, l’ordinateur qui la conduit, le piéton qui aurait dû regarder avant de traverser ou le législateur qui a autorisé les voitures autonomes à circuler ?

Ce genre de question fait de plus en plus réfléchir les scientifiques, ...