Sommaire

Spécification du besoin

Les produits des travaux de formalisation des processus, les exigences fonctionnelles et non fonctionnelles collectées, et tout ce qui s’y rapporte (priorités, critères d’appréciation, niveaux des critères d’appréciation, flexibilités) sont bien entendu des éléments qui doivent être intégrés au cahier des charges fonctionnel. Mais, comme vu précédemment, ces éléments ne sont pas suffisants dans le cas des applications informatiques et doivent être complétés par des éléments qui spécifient de manière plus précise encore les exigences collectées.

Ainsi, l’ensemble des exigences est complété par toute explication la plus précise possible en langage naturel. Au-delà, nous proposons trois outils qui permettront de spécifier les exigences fonctionnelles : le langage UML, la spécification de l’interface homme-machine et le prototypage. Une fois la spécification du besoin terminée, une revue de spécification doit être engagée afin d’assurer la cohérence globale des exigences (voir section Revue de spécification).

1. UML

Cette partie ne vise pas à présenter en détail le langage UML (Unified Modeling Language) qui fait l’objet d’ouvrages dédiés auxquels le lecteur aura avantage à se référer. ...