Les méthodes partielles

Lorsque la définition d’une classe est fractionnée dans plusieurs fichiers source, il est possible de définir la signature de méthodes d’un côté pour éventuellement les implémenter de l’autre. C’est cette notion "d’éventualité" qui fait tout l’intérêt de cette fonctionnalité. Si le compilateur trouve une implémentation de la méthode dans un des fichiers source, il l’intègre. Sinon, il retire la définition de la méthode. Les méthodes partielles sont principalement utilisées par les générateurs de code.

Plusieurs règles pour ce mode de codage :

  • Les méthodes de type partial doivent toujours avoir void comme type retour.

  • On ne doit définir ni attribut de visibilité ni modificateur aux méthodes de type partial. Elles sont toujours implicitement de type private.

Exemple de contenu du premier fichier source MaClassePartagee.cs

namespace DemoPartialClass; 
 
internal partial class MaClassePartagee 
{ 
    public int MaPropriete01 { get; set; } 
 
    public void CallMaMethodePartielle(string param) 
    { 
        MaMethodePartielle(param); 
    } 
 
    partial void MaMethodePartielle(string param); 
} 

Exemple...

couv_RI4CAPOO.png

Découvrez 

le livre :

Aussi inclus dans nos :

Précédent
Les classes partielles
Suivant
Les indexeurs