Mode de pilotage Pilotage

Maintenant que nous en savons plus sur ce projet, qui le finance, qui est impliqué directement et indirectement, quels sont les objectifs à atteindre et les moyens évoqués, il nous reste à déterminer comment nous allons le gérer. Pas en termes de méthode ou méthodologie à utiliser, mais plutôt quel mode de pilotage nous allons mettre en œuvre et quels sont nos leviers. Vous connaissez certainement le fameux triangle coût/délai/qualité permettant d’orienter la conduite d’un projet.

images/03DP01.png

Nous sommes d’accord, il n’est pas possible de concilier toutes ces exigences. Eh bien, ce triptyque est l’outil le plus inefficace qui existe. Il est censé indiquer sur quel axe le directeur de projet pourra influer pour garder le contrôle de la situation. Dans les faits, ça ne fonctionne pas.

Principalement, parce que le facteur coût n’est jamais un axe de négociation. Tous les projets sont soumis à des coûts fixes ou dont la variable d’ajustement est insuffisante pour jouer un rôle réel. Il n’y a que dans les films de science-fiction que le commanditaire déclare « l’argent n’est pas un problème ». Dans la vraie vie, si vous posez naïvement la question au sponsor projet, il déclarera que l’objectif principal est la qualité et qu’au passage il s’est engagé personnellement...

couv_DP2DIR.png

Découvrez 

le livre :

Aussi inclus dans nos :

Précédent
Introduction
Suivant
Contrainte majeure