Sommaire

Architecture de base Gestionnaire de code source:Architecture

Chaque gestionnaire de code source nécessite un environnement dans lequel il pourra s’exécuter. Vous devrez donc la plupart du temps suivre les étapes de configuration suivantes pour aboutir à un système opérationnel :

  • Installation et paramétrage du système d’exploitation : la machine peut être située dans votre réseau local ou encore s’exécuter dans un cloud dédié.

  • Installation et paramétrage par défaut du gestionnaire de code source : cette étape vous permettra d’installer votre système et d’effectuer les réglages nécessaires à son bon fonctionnement comme le paramétrage réseau, le paramétrage SMTP pour l’envoi de mails de notification, le support LDAP, l’accès restreint aux ressources, etc.

  • Prise en main de la plateforme : cette étape pourrait se faire en ligne de commande ou à l’aide d’une interface cliente dédiée. Cela dépendra bien évidemment de ce que votre gestionnaire de code source pourra vous proposer. Au cours de cette étape, il sera important de définir les projets que vous désirez suivre et historiser.

  • Création des utilisateurs et spécification des permissions : en fonction de votre système, vous devrez définir le niveau d’accès de vos utilisateurs ...