Du diagnostic aux préconisations opérationnelles Préconisations opérationnelles

Les préconisations opérationnelles, c’est-à-dire les actions à conduire, seront produites en utilisant à la fois le découpage en briques de la matrice, et les neuf portes d’entrée de la grille des critères détaillés de supervision du système d’information. 

Deux modes de présentation sont possibles : prendre chacune des briques et travailler les actions à entreprendre pour améliorer la situation dans chacun des neuf sous-critères. Ou bien, utiliser les critères pour structurer l’analyse, en les appliquant, chacun, à une ressource et à ses trois niveaux d’intervention.

Rapport d’audit brique par brique, critère par critère Audit:rapport

images/DP03-D.png

Cette méthode conduit à produire 21 analyses (une par brique), chacune décomposée selon les neuf critères, soit 189 items d’étude. Ce qui, hormis l’inconvénient du volume, a le mérite de la simplicité et de l’opérationnalité. Elle est particulièrement pertinente pour l’audit de grands SI dont le dimensionnement nécessite un fort découpage du plan d’action.

Rapport d’audit par critères Audit:rapport par critère

images/DP03-E.png

La méthode qui prend appui sur les critères consiste à construire le rapport d’audit...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_DP2PILSI.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
La matrice 2MSI organise les informations nécessaires à la réalisation de l’audit
Suivant
Les priorités d’action et le plan d’action