Sommaire

Le référencement du Black Market

Comme nous avons pu le voir, le Black Market fait tout pour se cacher des autorités et protéger ses utilisateurs. Seulement, qui dit « business » dit obligatoirement afficher de la publicité pour attirer vendeurs et acheteurs. Cette schizophrénie oblige donc les organisateurs du Black Market à surfer entre Dark Web et affichage public. Ils sont donc obligés de communiquer. Il n’est pas rare de croiser des publicités pour des cartes bancaires en promotion, de la drogue, pour des places de cinéma cédées pour quelques centimes d’euros ou autres faux documents administratifs (http://www.capital.fr/entreprises-marches/comment-gaumont-pathe-s-est-fait-pirater-ses-places-de-cinema-1221930). Des publicités existent sous forme de bannières, de flyers, d’affiches. Il existe aussi des moteurs de recherche alimentés par les administrateurs de markets et autres autoshops. Voici les principaux moteurs de recherche du black. Attention, leurs propositions sont dans la grande majorité illégales. Pour les outils de recherche disponibles via le Web, il est fortement conseillé d’utiliser un VPN afin de protéger votre identité numérique lors de vos visites. Attention, le VPN seul ne vous rendra pas anonyme, il permettra de mieux cacher votre identité aux regards des sites que vous visitez et à votre fournisseur Internet.

Les adresses .onion ...