Sommaire

Synthèse

La logique floue permet de prendre des décisions en fonction de règles imprécises, c’est-à-dire dont l’évaluation est soumise à interprétation.

Pour cela, on définit des variables linguistiques (comme la température) et on leur associe des valeurs linguistiques ("chaud", "froid"...). À chaque valeur, on fait correspondre un ensemble flou, déterminé par sa fonction d’appartenance : pour toutes les valeurs numériques possibles, elle associe un degré d’appartenance entre 0 (la valeur linguistique est totalement fausse) et 1 (elle est totalement vraie), en passant par des stades intermédiaires.

Une fois les variables et valeurs linguistiques déterminées, les règles à appliquer sont indiquées au système flou. On lui donne ensuite les valeurs numériques mesurées.

La première étape pour fournir une décision est la fuzzification qui consiste à associer à chaque valeur numérique son degré d’appartenance aux différentes valeurs linguistiques. Les règles peuvent alors être appliquées, et la somme des règles (constituée par l’union des ensembles flous résultants) fournit un nouvel ensemble flou.

La défuzzification est l’étape permettant de passer de cet ensemble flou à la valeur numérique représentant la décision. ...