Sommaire

Le principe KISS

Cette approche relativement globale (on peut tout faire à partir d’un shell) est due à un principe utilisé et appliqué dans de nombreux domaines, dont l’informatique. Ce principe, appelé KISS pour Keep It Simple, Stupid, peut également être décrit en français par l’expression « pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ? » On le retrouve également chez Antoine de Saint-Exupéry, qui écrit dans Terre des hommes « Il semble que la perfection soit atteinte non quand il n’y a plus rien à ajouter, mais quand il n’y a plus rien à retrancher », c’est un concept très proche du rasoir d’Ockham : « Les multiples ne doivent pas être utilisés sans nécessité ».

Dans le cadre d’un système UNIX comme Linux, cette approche est matérialisée par l’existence d’un grand nombre de commandes et de logiciels, chacun ayant un but précis. C’est en associant ces nombreuses commandes les unes avec les autres que l’on réussira à créer des tâches complètes.

Imaginons que l’on ait besoin d’archiver tous les fichiers qui n’ont pas été utilisés depuis plus d’un an, ceci une fois par jour. Il pourrait exister un logiciel dont le but serait d’archiver des fichiers, il accepterait ...