Langage SQL : définition des données

1. Langage de définition des données

a. Création d’une base de données Base de données

Dans une instance PostgreSQL, une base de données est un conteneur : elle contient des schémas, des tables, des index et tous les objets utiles à une application. 

Elle accueille aussi les connexions depuis les applications clientes. En effet, lorsqu’une connexion est ouverte sur une base de données particulière, il n’est pas possible d’utiliser directement des objets créés dans d’autres bases de données. 

Il est donc important de répartir correctement les objets et données des différentes applications entre les bases de données et les schémas. Au sein d’une même base de données, il est possible de créer autant de schémas que souhaité, afin de mettre en place une organisation logique des données.

La création d’une base de données se fait avec l’ordre SQL CREATE DATABASE. Quelques paramètres permettent de personnaliser la création d’une base de données. Base de données:CREATE DATABASE

Mais tout d’abord, afin de créer une base de données, il est nécessaire d’être connecté avec un rôle super-utilisateur ou avec un rôle ayant le privilège CREATEDB. Par défaut, le rôle utilisé pour créer...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RIPOST.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
OmniDB
Suivant
Types de données