Mettre en place VMware Fault ToleranceVMware Fault Tolerance

Le service VMware Fault Tolerance permet une très haute disponibilité pour les machines virtuelles, cela en créant une machine virtuelle secondaire exécutée en parallèle de la première et qui lui est en tous points identique.

Contrairement à vSphere HA, en cas de défaillance d’un serveur hôte ESXi, le basculement sur la machine virtuelle secondaire se fait en toute transparence, sans arrêt de production. En effet, la machine virtuelle secondaire est disponible à tout moment et ne nécessite pas de redémarrage.

1. Utilité de VMware Fault Tolerance

De nombreuses situations spécifiques peuvent profiter de l’utilisation du service VMware Fault Tolerance.

Comme nous venons de le dire, le service VMware Fault Tolerance offre un meilleur niveau de continuité de service que le service vSphere HA.

En cas de défaillance, la machine virtuelle secondaire prend immédiatement et de façon automatique le relais de la machine virtuelle primaire, ceci dans l’état exact où était la machine virtuelle primaire. Tout est préservé : l’état mémoire, l’état d’exécution du processeur, ainsi les données qui étaient stockées en mémoire n’ont pas besoin d’être rechargées.

Contrairement au service VMware Fault Tolerance, le service vSphere HA redémarre...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_CE6VMVS.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Migrer des machines virtuelles
Suivant
Ateliers