Les normes selon l’ISTQB

ISTQB signifie International Software Testing Qualifications Board, ce qui signifie en français : comité international de qualification du test logiciel. Leurs préconisations et normes tendent à devenir le standard concernant les tests logiciels. L’ISTQB est une association à but non lucratif enregistrée en Belgique et qui propose des certifications et des formations à propos des tests informatiques. Les normes définies par l’ISTQB sont suivies scrupuleusement par les testeurs du monde entier. En France, Le CFTL (Comité français du test logiciel) propose des formations ISTQB ainsi que le passage d’examens ISTQB.

1. Les sept principes de tests de la norme ISTQB

La norme ISTQB propose un ensemble de sept principes dans la mise en œuvre des tests.

Principe 1 : les tests montrent la présence de défauts

Les tests ne permettent pas de vérifier qu’il n’y a pas de défauts dans le logiciel. Les tests permettent cependant de prouver la présence de défauts. Ainsi, des tests valides correctement exécutés ne prouvent pas que le logiciel est exempt de défaut.

Principe 2 : les tests exhaustifs sont impossibles

Il est inutile d’essayer de tester toutes les possibilités de scénarios et de jeux d’essai. Il faut analyser la façon de tester le logiciel de manière à découvrir le plus de non-conformités possible.

Principe 3 :...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EPMETION.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
L'intérêt des tests automatisés
Suivant
Développement dirigé par les tests