Sommaire

Points essentiels à retenir

Cloud hybride

  • Une partie des services est hébergée chez le fournisseur de cloud.

  • L’autre partie est hébergée en interne.

  • Une connexion VPN permanente relie les deux structures.

Cloud public

  • Accès à des services partagés depuis un portail en libre-service, via une connexion Internet.

Cloud privé

  • Services et infrastructures hébergés par l’entreprise et destinés à elle seule.

Infrastructure as a Service

  • Représente une machine virtuelle.

  • Accès complet au système d’exploitation et aux couches supérieures (logiciels, bases de données, données).

  • Pas d’accès aux couches matérielles (stockage, réseau) ni à la couche virtualisation.

On-Premise

  • Infrastructure informatique hébergée dans les locaux de l’entreprise ou dans un centre de données dédié.

  • Matériels et logiciels à la charge de l’entreprise.

Platform as a Service

  • Permet de garder la maîtrise de son application, du code qui la compose, ainsi que des données.

  • Système d’exploitation non administrable.

  • Faible coût.

Software as a Service

  • Logiciels installés chez le CSP.

  • Utilisation en libre-service ou via un abonnement.

  • Pas de maintenance.