Sommaire

Autres outils d’édition

Les distributions Linux comprennent généralement une multitude d’éditeurs texte, d’éditeurs hexadécimaux (pour les fichiers binaires par exemple) et de traitements de texte (mise en page de documents).

1. Autres éditeurs texte

Voici les quelques outils supplémentaires pour l’édition de fichiers texte.

Nano

Nano est un petit éditeur texte sous licence GNU GPL, dérivé de l’éditeur Pico fourni avec le client de messagerie électronique Pine. Lancé via la commande nano, il se veut simple d’utilisation et offre un menu malgré son interface non graphique.

images/606RI03N.png

L’utilisation des menus se fait en combinant la touche [Ctrl] (représentée par ˆ) ou [Alt] (représentée par M-) et la lettre du menu.

Emacs, XEmacs

Emacs (commande emacs) est un éditeur fonctionnant en console texte développé par Richard Stallman. Au-delà de l’édition de fichiers texte, il possède un grand nombre de modules complémentaires.

images/606RI04N.png

La version graphique de cet utilitaire s’appelle XEmacs et peut être lancée avec la commande xemacs :

images/606RI05N.png

Gedit, NEdit

Ces deux outils sont très simples d’emploi et offrent un certain nombre de fonctionnalités intéressantes, dont la coloration syntaxique.

Gedit, lancé avec la commande gedit, propose l’édition de plusieurs fichiers en même temps en utilisant ...