Les fichiers gérés par Oracle (Oracle Managed Files)

1. Principes

Oracle peut prendre complètement en charge la gestion physique des fichiers en déterminant un nom et un emplacement lors de la création des fichiers et en supprimant physiquement les fichiers lorsque la structure logique associée est supprimée. Cette fonctionnalité est appelée Oracle Managed Files (OMF).

Cette gestion peut concerner les fichiers de données des tablespaces, les fichiers de journalisation, les fichiers de contrôle, mais aussi les fichiers de journalisation archivés et les sauvegardes RMAN.

La seule chose que l’administrateur doit faire, c’est définir l’emplacement des fichiers à l’aide de paramètres.

Cette fonctionnalité est particulièrement intéressante pour les bases de données de test ou les petites bases de données, pour lesquelles le stockage n’est pas critique. Cette fonctionnalité est aussi intéressante dans le cas de l’utilisation d’un gestionnaire de volumes logiques où il n’y a pas de contrôle sur l’emplacement physique réel des fichiers. En complément, l’utilisation conjointe de tablespaces BIGFILE peut être intéressante ; il n’y a jamais aucune manipulation à faire sur les fichiers de données, qui deviennent « invisibles ».

Par ailleurs, OMF permet d’avoir des scripts d’administration...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RI19CORAA.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Tablespace temporaire
Suivant
Conclusions