Sommaire

Savoir dire non

Dire non est parfois difficile, et souvent c’est une peur qui empêche la négation d’être verbalisée. Peur du conflit, peur d’être jugé, de blesser, de décevoir, de déplaire, d’autant plus lorsque l’interlocuteur est en position de force.

Dire non efficacement implique que cela n’engendre pas de discussion ou de négociation ultérieure. La négation doit clore un sujet de manière ferme et définitive. 

Pour y parvenir, il faut réunir trois ingrédients :

  • Être certain de sa position et être capable de la ternir fermement, surtout si elle engendre une contestation ou une négociation. Il faudra alors réaffirmer le refus fermement.

  • Se mettre à la place de l’autre et tenter de comprendre son problème.

  • Inventorier rapidement les faits.

  • Analyser la situation sur la base de ces faits et non de manière dogmatique.

  • S’opposer à des sujets ou des situations et non à des personnes.

  • Séparer l’action de la personne.

  • Décrire l’action et ses conséquences probables

  • Comparer avec un fait similaire ayant déjà eu lieu et indiquer le résultat.

  • Offrir une porte de sortie honorable, c’est-à-dire ne pas faire perdre la face à son interlocuteur.

  • Faire preuve de compréhension, de compassion.

  • Proposer une action alternative pouvant résoudre la situation allant dans le même sens.

  • Trouver ...