Sommaire

L’influence de la pression sur la performance de l’équipe

Pression sociale, pression hiérarchique, pression systémique, tous ces termes peuvent sembler abstraits, pourtant ils structurent les sociétés et les rapports humains.

La pression hiérarchique est connue depuis que l’homme est un animal social, c’est un peu la loi du plus fort. Un individu en contraint un autre à adopter un comportement ou à mettre en place un processus défini face à un évènement particulier. Son efficience a été démontrée par Milgram avec l’expérience de la chaise électrique. 62,5 % des individus obéissent aux ordres d’une autorité présente et active, même lorsque ces derniers allaient à l’encontre de la morale, et cette influence tombe à 20 % en cas d’absence physique de l’autorité. Cela explique d’ailleurs pourquoi les entreprises industrielles disposent d’un management de proximité pour encadrer les ouvriers.

L’efficience de la pression sociale a été prouvée par Solomon Ash avec l’expérience des lignes. Il a démontré que 75 % des individus étaient influencés par le comportement des membres de leur groupe et se conformaient aux décisions du groupe. Plus le groupe a des rapports sociaux fréquents et plus cette influence est forte. Ash a également ...