Sur d’autres sites

Faites attention aux sites proposant des questions et des corrigés, car les réponses suggérées sont fréquemment les mauvaises et certaines questions ne correspondent plus à la version actuelle de Scrum. Vous risquez de mémoriser des réponses erronées ou caduques. Par ailleurs, les questions et réponses étant la propriété de Scrum.org, cette organisation fait régulièrement la chasse aux fuites et invite les auteurs à utiliser les questions rendues publiques ou à créer leur propre référentiel de questions sans dévoiler celles qui pourraient potentiellement exister dans un examen réel. Les poursuites pour plagiat étant fréquentes, vous avez peu de chance de tomber sur une source fiable et pérenne.

Vous pouvez trouver des examens blancs sur le site Thescrummaster.co.uk, qui prend soin d’indiquer clairement que ces questions ne proviennent pas de Scrum.org et ne sont pas reconnues par cet organisme. 

1. Organisation de l’examen

Vous allez devoir répondre à quatre-vingts questions en soixante minutes avec un taux de bonnes réponses de 85 %. Il faut donc répondre à chaque question en moins d’une minute.

Le temps qui passe sera la plus grande source de stress. Celui-ci a un effet positif car il booste les fonctions cognitives, mais cet effet ne dure que de quelques secondes à quelques...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_CEPROWN.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Préparer la certification Scrum.org
Suivant
Examen blanc en français