De la sécurité d’hier...

La sécurité a toujours existé. Elle a toujours été au cœur des préoccupations de l’Homme, depuis que les notions de propriété et de valeur (au sens large comme les richesses, l’argent, les documents, les savoirs) existent, qu’elles soient pécuniaires (or, bijoux, trésors, etc.), informatives (courriers...), technologiques (savoir-faire, plans...) ou autres (où trouver de la nourriture).

Les nobles protégeaient leurs valeurs, leurs documents dans des caissettes cachées dans des meubles à double fond, dans des caves aux portes épaisses et gardées par de solides gaillards en armure. Les missives importantes circulaient cryptées et écrites à l’encre sympathique, par exemple. César, en 100 avant J.-C., fut d’ailleurs le premier à protéger de l’information en chiffrant les messages par décalage ou substitution de lettres et regroupement en paquets de cinq lettres.

Alphabet classique  

Alphabet "chiffré"

par décalage de 3

A

D

B

E

C

F

Ce premier chiffrement porte le nom de « FKLII UHGHF HVDU » ou, en décrypté, "Chiffre de César".

Dès lors que les premières monnaies furent battues dans des métaux précieux et chers comme l’or ou l’argent, les premières tentatives de fraude apparurent...

couv_DP2PROSEC.png

Découvrez 

le livre :

Aussi inclus dans nos :

Précédent
Conclusion
Suivant
... à la sécurité d'aujourd'hui