La crise sanitaire, accélératrice du digital learning

La pandémie a largement favorisé l’usage des technologies numériques dans l’éducation et la formation, c’est un fait. Mais de quelle manière ?

L’enquête du FFFOD révèle sans surprise que les modalités technologiques qui semblent le plus utile aux répondants sont la classe virtuelle (76,6 %), les capsules vidéo (52,5 %) et les modules e-learning (43,3 %). L’apprentissage adaptatif vient ensuite, suivi de près par le mobile learning.

Pour en savoir plus sur l’étude du FFFOD : https://www.fffod.org/s-informer/article/la-crise-grand-accelerateur-du-digital-learning-620. Le livre blanc 2020 a été rédigé à partir d’entretiens avec les représentants des OPCO et les responsables d’entreprises et à partir de plus de 450 contributions à l’enquête en ligne.

Une approche multimodale, mêlant judicieusement présentiel et distanciel, devient la norme. Les deux sont plus que jamais complémentaires, et cela est confirmé par les répondants à l’enquête. En effet, 90,6 % utilisent maintenant le digital learning. 

Ce qu’il faut noter également comme étant une bonne nouvelle, c’est que cette approche mixte, complémentaire, est de plus en plus pensée, réfléchie dès...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_SOB4DLEAR.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
L’histoire
Suivant
Dispositif de formation hybride