Commercialisation

Si vous fabriquez un objet connecté, il faut s’assurer de pouvoir le mettre à disposition du public, d’être en mesure de franchir les derniers pas avant d’atteindre enfin votre but. Or, la manière dont vous allez entrer en contact avec vos clients est une question à part entière : celle de la commercialisation. En bref, même s’il s’agit de la dernière étape abordée par ce chapitre, c’est une réflexion qui doit débuter dès l’origine du projet.

En ce qui concerne la mise en vente d’un objet connecté, la question de la commercialisation passe par une question centrale : privilégiez-vous la mise en vente via une boutique en ligne (comme le très célèbre Amazon ou, pour les plus modestes, des plateformes e-commerce spécialisées comme Startup Market ou Future-Connection) ou sur des points de vente physiques (dans un corner Fnac, du très spécialisé LICK ou dans les rayons d’un magasin spécialisé) ?

Chaque type de boutique possède ses avantages et ses inconvénients, si bien qu’il n’existe pas un choix meilleur que l’autre. Même si la méthode idéale consisterait sûrement en une combinaison de ces deux canaux, le choix de l’un ou de l’autre se fera essentiellement en fonction de la taille de l’entreprise et du caractère du produit...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_DPOC.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Prototypage industriel
Suivant
Introduction