Pourquoi et comment utiliser la démarche d’audit de maturité proposée par l’OGC ? Audit de maturité OGC

1. Introduction

Cette démarche d’audit de maturité initiée par l’OGC, je l’utilise personnellement pour auditer les processus de la gestion de services depuis près de quinze ans. Dans un peu plus d’une vingtaine de cas, une vingtaine de contextes différents (grandes structures ou petites entités informatiques, secteur public ou entreprises privées, sociétés de services en informatique ou clients finaux), elle a prouvé sa simplicité de mise en œuvre et surtout d’analyse des résultats et d’élaboration des plans d’amélioration associés.

De plus, pour chaque processus, les questions couvrent l’ensemble des recommandations identifiées dans les bonnes pratiques ITIL, ce qui permet de les appliquer aussi bien lors d’un état des lieux pour initialiser une démarche ITIL, que lors d’un audit après un déploiement de processus ou bien une préparation à la certification ISO 20000.

Les questionnaires officiels de l’OGC couvrent, comme on l’a précisé précédemment, les processus définis par les bonnes pratiques ITIL version 1 et version 2. Pour les processus définis par les bonnes pratiques ITIL version 3 qui seraient déployés au sein de l’entité...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EPITIMAT.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Les difficultés liées à la méthodologie de la démarche d'audit de maturité proposée par l'OGC
Suivant
Les référentiels