Sommaire

Introduction à DirectAccess

Uniquement disponible dans l’édition Entreprise de Windows 10, dans le cas d’un poste joint à un domaine, DirectAccess est une des nouvelles fonctionnalités introduites dans Windows 7. Grâce à cette fonctionnalité, vous pourrez vous connecter en toute transparence à votre réseau d’entreprise depuis n’importe quel réseau ou point d’accès, sans devoir configurer et mettre en œuvre une connexion de type VPN (Virtual Private Network) côté client.

DirectAccess utilise le protocole de communication IPv6 pour établir une connexion sécurisée entre le client et le serveur DirectAccess. Cela signifie que les deux extrémités du tunnel doivent fonctionner en IPv6. La compatibilité avec les équipements IPv4 actuels est assurée par les protocoles TEREDO, 6TO4, NAT-PT (Network Address Translation-Protocol Translation) et ISATAP (Intra-Site Automatic Tunnel Addressing Protocol). DirectAccess nécessite Windows Server 2012 R2 pour la mise en œuvre de l’infrastructure côté serveur.

Pour mettre en œuvre DirectAccess, vous devez préalablement disposer d’une infrastructure opérationnelle. Ceci implique :

  • l’installation et la configuration d’un domaine Active Directory de niveau fonctionnel 2003,

  • la présence d’un serveur DNS tournant sous Windows Server 2008 SP2 ou R2,

  • la mise en œuvre d’une infrastructure ...