Communication HTTP

Lorsqu’on crée une application avec Blazor, cela doit rester une application front-end, sauf si l’on développe un composant isolé destiné à être intégré dans un site existant en ASP.NET Core. Ladite application communique alors avec une autre application stockée sur les serveurs, une API, qui fait office de back-end. Cette dernière peut être écrite dans n’importe quelle technologie, tant qu’elle respecte un standard de communication et un format lisible par HTTP (JSON, XML, gRPC…).

Voyons maintenant comment faire communiquer notre application Blazor avec un back-end.

1. Création d’un back-end

La première étape est de créer un back-end. Le cas d’usage ici est le stockage des données météorologiques. En ce sens, nous créons créer une nouvelle application de type API web en .NET Core à l’aide de la commande suivante :

dotnet new webapi --no-https 

Ce template d’API contient déjà les endpoints pour la partie météo. Cependant, l’avantage de Blazor est que l’on peut partager le modèle entre le back-end et le front-end. La meilleure solution est d’unifier le modèle dans une librairie de classes partagée entre les deux applications.

Si l’on développe avec la plateforme .NET Core 3.1, il faut créer une librairie en .NET Standard 2.1. Si l’on travaille avec...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EIBLAZ.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Composant imbriqué
Suivant
Interactions avancées entre composants