Sommaire

Les différents supports

Pour rappel, le chapitre Stratégie d’architecture T-VoIP présente différentes stratégies VoIP, qui s’appuient toutes sur des médias, au sens physique.

1. Lignes RTC

Ce type de lignes est le plus ancien et le plus répandu encore à l’heure actuelle. Cette ligne est une ligne analogique de l’opérateur historique, sur laquelle on branche un téléphone analogique et qui est reliée à l’autocommutateur de l’opérateur.

La liaison entre la prise de l’abonné et le central est réalisée à l’aide d’une paire téléphonique.

Le rôle du central est d’effectuer la mise en relation avec un autre abonné et donc d’effectuer la réservation de circuits de communication et la commutation.

Une ligne RTC (Réseau Téléphonique Commuté) fonctionne à un débit de 64 Kb/s. Aucune compression numérique n’est réalisée, principale raison de sa fiabilité.

Dans le cadre d’une entreprise, il faut évidemment envisager d’avoir plusieurs lignes RTC isolées ; mais cela devient vite fastidieux à gérer si le besoin en communications simultanées est plus important.

04RI01.PNG

2. Lignes RNIS - PRI - BRI

Une autre façon de se connecter au RTC est d’utiliser une ligne, dite Numéris en France, qui s’appuie sur le RNIS (Réseau Numérique ...