Sommaire

Pistes d’amélioration restantes

1. Introduction

Avant de réarchitecturer la totalité de la solution, il reste de nombreux points que nous pouvons améliorer sur PROFI sans fondamentalement changer son comportement.

Dans les deux chapitres précédents, nous nous sommes attachés à montrer les erreurs traditionnelles posant des problèmes de performance. Il s’agissait de démontrer qu’un manque de performance ne nécessite pas toujours (et même loin de là) une expertise pour trouver la parade, mais vient souvent d’une dizaine de cas de programmation relativement bien identifiés.

Il existe de nombreux autres cas qui, sans relever du tuning, restent des erreurs de programmation connues pour entraver la performance, mais suffisamment peu fréquentes pour ne pas justifier un chapitre spécifique. Il ne s’agit d’ailleurs nullement ici de prétendre à une quelconque exhaustivité, mais de présenter quelques cas concrets, de façon à améliorer l’appréhension du problème par le lecteur.

Le but de ce chapitre est également de proposer quelques méthodes simples pour améliorer la performance d’une application, sans nécessairement que ceci corresponde à la réparation d’une erreur de code, mais sans que nous puissions non plus parler de tuning, vu la simplicité des solutions proposées.

L’auteur ne proposera plus nécessairement ...